Travailler sur soi pour préserver notre monde

 

   Nos inquiétudes face à notre avenir sont nombreuses : destruction de l'environnement, pollution, surexploitation des ressources, insécurité.             Face à cela, nous vivons un véritable paradoxe : l'être humain est souvent conscient de l'importance de développer des valeurs telles que l'environnement, la santé ou l'humain pour se diriger vers un avenir plus certain et malgré cela, il reste encore source de comportements dangereux pour notre avenir tels que la pollution, les guerres, la destruction de l'environnement, la consommation grandissante d'additifs alimentaires, la critique de l'autre, l'absence de solidarité, etc. Nous pouvons à la fois nous offusquer devant les continents de plastique que l'on retrouve flottant à divers endroits des océans, tout en continuant d'utiliser de plus en plus de bouteilles plastiques. De la même façon, de nombreuses personnes s’inquiètent de leur santé sans pour autant être capables de mettre en place les comportements adaptés qui leur incombent à savoir une alimentation équilibrée et un minimum d'activité physique. Nous rêvons également tous de plus d'amour, d'entraide ou de respect et pourtant nous sommes sources au quotidien de jugements envers les autres ou soi-même, ou de comportements individualistes.

      Pourquoi les actions « adaptées » ne se mettent pas en place spontanément alors que l'urgence de changer nos comportements n'a jamais était aussi grande ? La réponse est simple : d'un coté, nous savons consciemment les valeurs importantes et les attitudes à développer mais de l'autre nous avons notre fonctionnement automatique, inconscient qui est beaucoup plus intéressé par la recherche du confort et de la simplicité.

     Nos comportements néfastes ne sont sont donc que le résultat de notre fonctionnement psychologique et donc vouloir simplement changer les comportements ne suffit pas, c'est ce que l'on constate à l'heure actuelle. C'est bien notre fonctionnement psychologique qu'il faut travailler en amont. Ce travail est justement ce qu'on appelle « faire un travail sur soi » ou « faire du développement personnel ». Il passe par des pratiques diverses notamment la psychologie, la méditation, le coaching, la prise de conscience de soi, l'hypnose, la philosophie., etc. Il permet entre autre d'améliorer notre niveau d'estime de soi ou de confiance en soi, d'apprendre à gérer nos peurs et nos émotions, de développer notre aptitude au non jugement ou l'acceptation, de nous libérer de certains conditionnement de notre éducation, de prendre conscience de nous-même. Tout cela va avoir un impact direct sur nos prises de décisions et nos actions.

 

     En ce sens, travailler sur soi, cultiver le meilleur de soi devrait être un devoir et un droit pour nous tous, pour notre bien mais aussi pour le bien de notre avenir.