L'arrêt du tabac

Arrêt de la cigarette.

Voici comment je pratique !

 

   Ma façon de pratiquer consiste à rendre la personne autonome vis-à-vis de son arrêt.

 

   La première séance est consacrée à faire du coaching. J'apprends à la personne la « psychologie » de l'arrêt du tabac.C'est à dire comment se fixer un objectif efficace, comment créer et maintenir de la motivation, comment se défaire de certaines peurs (ex: prise de poids, échec, etc.), comment gérer les émotions, les ressentis qui peuvent arriver, comment apprendre à ne pas rechuter, comment gérer le manque, comprendre son utilité et en faire une force pour améliorer son quotidien, etc. Le but de cette séance n'est pas que la personne arrête mais qu'elle soit autonome vis-à-vis de son arrêt, qu'elle sache désormais comment faire ! Elle est alors libre de débuter son arrêt le jour-même, le lendemain ou quand elle le voudra : La personne à pris connaissance de son fonctionnement, des pièges psychologiques qui créent des difficultés et comment les surmonter.

   Dans de nombreux cas, si la personne applique les conseils et exercices, cette séances suffit.

 

   Comme je l'ai déjà expliqué, une difficulté à se sortir du tabac est souvent associée à une problématique du quotidien, sans même parfois que la personne s'en rende compte. Le fait de fumer n'est alors qu'un soutien dans sa vie ou un échappatoire.

   La première séance aura justement permis de lever le voile sur ces éventuels problèmes et repartir avec des pistes d'améliorations à appliquer dans son quotidien.

Si la personne ne parvient pas seule à se libérer de ses problèmes, la ou les séances suivantes y seront consacrées.

   Au final, en plus de se libérer de la cigarette, la personne aura appris à mieux se connaître, à être plus autonome vis-à-vis de la gestion de ses pensées, de ses émotions, de son bien-être et aura modifié de façon durable et positive son mode de fonctionnement.